Les préjugés sur les blogueuses

Les préjugés sur les blogueuses

Hello,

On se retrouve, après plus d’un mois d’absence, pour un nouveau post. Je tiens à m’excuser de n’avoir rien publié depuis le 27 juin dernier mais j’aide ma mère à rénover la maison qu’elle vient d’acquérir et ne suis pas trop disponible.

Lancé par Aurore du blog Choup’n Beauty, le TAG “Les préjugés sur les blogueuses” propose différents préjugés pour lesquels nous devons donner notre avis. Depuis que j’ai lancé mon blog, je n’arrête pas d’entendre des clichés, d’en lire beaucoup également sur “cette espèce animale aux habitudes étranges et mode de vie méconnu” [poke Laurie du blog Les Chroniques d’une Bavarde – j’ai tellement ri en lisant tes réponses à ce TAG que je me devais de te faire un clin d’œil !]. Quand je suis tombée sur le post d’Aurore, j’ai adoré le concept car il donne la possibilité à des blogueuses d’y réagir et de débattre sur la question.

Les blogueuses sont superficielles, narcissiques et futiles.
Je ne suis pas vraiment d’accord avec ça. Cette affirmation est probablement vraie pour certaines, mais cela dépend de la personnalité de la personne qui écrit et tient le blog en question. Alors oui, les sujets traités sont futiles, nous parlons maquillage, mode, déco, nourriture… cela ne définit en rien la blogueuse. Personnellement, je traite de ces sujets pour me sortir de mon quotidien et permettre à mes lecteurs de se couper le temps de la lecture des tracas de la vie.

Les blogueuses adorent se faire prendre en photo.
Il n’y a rien de plus faux ! Même si nous sommes amenés à se faire prendre en photo, certaines d’entre nous n’aiment pas particulièrement ça. Je ne suis pas à l’aise avec mon apparence physique. La photographie est nécessaire sur un blog et me permet de prendre confiance en moi.

Bloguer, c’est facile, ça ne prend pas beaucoup de temps.
Ah ah ah Ce préjugé me fait énormément rire. J’ai passé un mois à ne rien publier par manque de temps alors…
En ce qui concerne la facilité, je dirais que lorsqu’on est passionné rien n’est vraiment difficile. Cependant bloguer nécessite d’avoir de nombreuses compétences :
– savoir écrire,
– être à l’aise en informatique,
– s’intéresser un minimum à la photographie,
– être capable de retoucher certaines photographies…

Tous les produits que nous présentons sur nos blogs nous sont offerts par les marques.
Je ne sais pas pour les autres, en tout cas ce n’est pas mon cas. Mon banquier peut vous le confirmer (ou pas !).
Tout doit dépendre de la notoriété de la blogueuse. Après, ce n’est gênant que si la blogueuse ne donne pas un avis honnête.

Les blogueuses sont des vendues.
Sachant que certaines en ont fait leur métier, on pourrait le penser. Il m’arrive pourtant de lire des avis négatifs sur des produits que des blogueuses ont reçu. Elles sont certes payer pour en parler, le produit peut ne pas convenir à leur type de peau, à leur morphologie, à leur palais…

Les blogueuses font la course aux partenariats.
Je ne dirais pas que ça n’existe pas, ce serait un mensonge. Comme dans tous les domaines, il y a des opportunistes. Il m’est arrivé de contacter des marques (ex : l’usine à lunettes) pour un partenariat, je l’avoue. A chaque fois, j’avais un projet ou une envie de vous proposer quelque chose de nouveau. Certains ont refusé, je n’en fais pas un plat, c’est le jeu. D’autres ont accepté, je vous en ai fait profiter. Je ne considère pas cela comme un tabou, ce n’est tout de même pas un concours et je ne demande pas de rémunération ou que sais-je encore si la marque accepte. Je tiens un petit blog, c’est une passion, un loisir, ce n’est pas mon métier.

Les blogueuses suivent les tendances comme des moutons.
Je ne suis pas à l’affût des tendances. Il m’arrive d’acheter des produits dont j’ai entendu parler ou qui viennent de sortir parce qu’ils me plaisaient. Je n’achète pas pour faire comme tout le monde.

Les blogueuses sont toujours bien pomponnées.
Sachant que je ne me maquille que rarement, je ne peux qu’être en désaccord avec ce préjugé. J’adore ce qui touche à la beauté (maquillage, soins…), j’aime les jolies pièces mode, je ne me pomponne que pour le plaisir. Je me fiche de mon apparence au quotidien.
Entendons-nous bien, j’aime m’apprêter Hein ! Sinon j’aurais choisi de ne pas parler de beauté ou frippes.
Petite anecdote : en BTS j’étais interne et je m’habillais souvent en jogging. Lorsque je me revêtais de manière plus classique, c’était la surprise générale. J’avais droit à de nombreuses réflexions sur mon absence de style. J’ai même répondu à une camarade de classe (que je n’appréciais guère) que je n’étais pas là pour me faire des amis. Ah ah

Bloguer, ou comment raconter sa vie à la terre entière.
Je me confie parfois à vous, je ne vous révèle fort heureusement pas tout. Vous ne connaissez pas le nom de mes proches par exemple ni la couleur de ma petite culotte (référence au film Wild Child). Nous préservons tous plus ou moins nos vies. Je n’ai jamais écris de biographie complète et ne le ferais probablement jamais. Vous ne savez que ce que nous voulons vous montrer. Alors il doit en avoir qui se livrent sans complexe ni filtre. Chacun voit midi à sa porte.

Entre blogueuses, c’est la guerre, nous sommes des harpies et de grosses jalouses.
Le monde du blogging est assez vaste pour que l’on trouve toutes une place.
Ce n’est pas le monde des bisounours. Je pense que nous sommes assez grandes et matures pour régler les conflits en privé. Il faut savoir nuancer. Dans la vie on ne peut aimer tout le monde ! Je trouve dommage qu’il y ait encore des règlements de comptes sur les réseaux sociaux.

Les blogueuses ont toutes une déco de dingue, digne d’un catalogue Maisons Du Monde.
Et je m’appelle Rothschild aussi non ? Je ne vis pas dans une maison témoin. Vivant chez ma mère, ma maison lui ressemble plus qu’à moi. Je vous dirais donc comment sera ma déco lorsque j’aurais mon chez moi. Et en attendant, j’avoue que ma chambre est inspirée de Pinterest et des catalogues Maison du Monde, tant que ça me ressemble…

Les blogueuses mangent toutes dans de jolies assiettes blanches, avec des plats présentés en mode guide gastronomique.
Bah’ ce sont des princesses, c’est bien connu ! Quand elles pètent ça fait des paillettes roses pardi !
J’ai des assiettes ébréchées pour tous les jours et des assiettes écrues pour les jours de festivités. Pas d’assiettes blanches. Je prône une cuisine maison et familiale. Je n’ai rien contre les guides gastronomiques. Je ne vais simplement pas m’embêter tous les jours. Pour les fêtes à la limite !

Les blogueuses passent tout leur temps libre sur les réseaux sociaux à snaper et instagrammer leur vie.
Je passe une partie de mon temps libre sur les réseaux sociaux. Je suis une geek dans l’âme. J’ai une vie, je ne passe pas mon temps à snaper ou instagrammer. Je peux me passer d’internet pendant plusieurs jours sans problèmes pour peu que je sois occupée.

🍋 🍋 🍋 🍋 🍋

J’invite les blopines suivantes à le réaliser :
Angie – La débrouillarde
Aurore – Ouatcanailledoux
Et vous (oui toi devant ton écran) à le refaire sur vos blogs si vous avez aimé, ou dans les commentaires pour que je lise vos avis.

Retrouvez-moi, suivez-moi, contactez-moi & plus si affinités [ou pas] sur les réseaux sociaux
Hellocoton – TwitterFacebookInstagramPinterestInspilia – Bloglovin

Bisous acidulés,

Julie – Mademoiselle est jolie

Admin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge
Revenir en haut de page