J’ai testé pour vous l’Aquabiking

Nous sommes fin décembre lorsque je décide de me mettre au sport. Je ne suis pas bien dans ma peau et dans mon corps, je ressens le besoin de prendre plus soin de moi. Ce qui me décide vraiment ? Mon médecin et certains spécialistes que je consulte me conseillent de perdre du poids, je remarque que j’ai vraiment grossi, comprends qu’en plus de se voir il est temps que je fasse quelque chose, ma santé est en jeu.

Penelope Jolicoeur

Me voilà donc en quête d’un sport doux et facile. Je file donc sur internet pour voir ce que ma ville propose comme sports pas trop cher, comparer est ma devise ! Je suis motivée, je veux quelque chose qui me corresponde car je sais qu’autrement je vais vite abandonner. Je me tombe donc sur un article concernant l’aquabiking. Je prends mes clics et mes clacs direction la piscine municipale. Le Monsieur de l’accueil affirme que l’aquabiking c’est très bien pour débuter. Le vendredi, je me lance. Le matin; je réserve par téléphone histoire d’être sûre de ne pas me déplacer pour rien car les places sont limitées.

Les paresseuses cuissard

Cette activité est une discipline de Fitness similaire à la pratique sur vélo d’appartement, à la différence que l’aquabiking se pratique sur un vélo immergé dans l’eau. Cette situation peut paraître cocasse – faire du vélo dans l’eau WTF ? De la natation en apesanteur pendant qu’on y est ?! Non mais ! – il n’en est rien !

Cette méthode permet, grâce à l’eau et aux mouvements effectués, de gommer la cellulite. Adieu peau d’orange ! En plus, elle réduit les effets indésirables tels que les courbatures ou crampes et limite le risque de blessure.

Tout comme le vélo, cette pratique vise surtout à sculpter le bas du corps. Cependant, il ne s’agit pas de pédaler bêtement, c’est un enchaînement d’exercices, un changement de rythme… Appelé aussi aquabikeaquacycling, aquavelo ou waterbike, ce type de pratique garantit des résultats considérables pour un minimum d’effort. Une demi-heure d’aquabike serait l’équivalent d’une heure de pédalage en salle – à vérifier. Cette discipline fait travailler les jambes, les fessiers, les hanches, les abdos et les muscles du dos – pratique quand on a comme moi des problèmes de dos… Une solution très amusante et innovante pour se mettre en forme. Cette pratique possède de nombreuses vertus.

Aquabiking

Mon expérience : J’ai testé une seule et unique fois. Coiffée de mon bonnet de bain et vêtue de mon maillot 1 pièce, je sors des vestiaires enroulée dans une serviette de bain – imagines comme je suis sexy. Je connais le prof’ car on était ensemble en primaire. Je vais donc lui dire bonjour avant le cours sans savoir qu’il va prendre un malin plaisir à me voir souffrir par la suite. Je lui explique que je viens pour l’Aquabiking, il rigole. Il me connaît suffisamment pour savoir que je ne suis pas sportive de nature – j’ai peur des ballons…

Tout en papotant, il règle mon vélo – un poil trop haut – et me demande de le pousser dans le bassin.

Les autres participantes arrivent – c’était avant les fêtes du coup on était 3. Voyant cela, je me suis dit cool… je vais pouvoir y aller à mon rythme. Et là c’est le drame ! Haha

Le moniteur commence par un échauffement. Je m’en sort tant bien que mal. Et puis le cours commence vraiment. Il nous propose différents exercices – on change de position sur le vélo ce qui permet de travailler différents muscles, ensuite le rythme s’accélère tout comme la musique. Je commence à sentir mon coeur qui s’affole, mes muscles se tétanisent, mon souffle devient rauque, je suis en sueur, obligée de ralentir par moment, l’impression que je donne le maximum de moi-même ! Je tourne la tête vers les dames qui pratiquent depuis des années, qui sont plus âgées mais plus sportives que moi et me rends compte que je suis la seule à ne pas suivre le moniteur pour la simple et bonne raison que j’en suis incapable. Je comprends clairement que pour se mettre au sport cette discipline n’est pas une bonne idée. J’ai trouvé ce sport super-cardio.

Après le cours, j’en veux à mon ancien camarade d’école de ne pas m’avoir prévenu. Il me demande si ça va. Je boude. Il m’explique qu’il connait le niveau des deux dames et qu’il a proposé un cours avancé, que le mec de l’accueil aurait dû me prévenir et que pour une première je me suis bien débrouillée. Il me conseille de commencer par de l’Aquagym Tonic le niveau débutant en quelque sorte. Il me dit que si la discipline m’intéresse l’année prochaine il vaut mieux que je commence en début d’année scolaire comme ça j’aurais des cours débutants et pas un cours avancé comme celui là. Il m’avoue avoir un peu forcé histoire de voir si j’allais abandonné.

 

Mon avis : Comme je vous l’ai expliqué au dessus, je vous conseille de commencer doucement le sport. L’Aquabiking a pour avantage d’être dans l’eau. Je n’ai pas eu de crampes par la suite ni de courbatures malgré l’intensité du cours. Je pense retenter par la suite car j’aime l’eau et le vélo. Toutefois, je vais attendre un peu, travailler le cardio et le souffle, devenir plus sportive.

Avant de reprendre des cours d’Aquabiking, je vais m’assurer de réserver pour un cours débutant. J’ai fais une erreur en demandant l’avis du monsieur à l’accueil, j’aurais dû demander à voir un moniteur – un professionnel. Le sport doit être un plaisir et non une corvée. Le concept me plaît beaucoup.

 

Avez-vous testé les sports nautiques ?
Etes-vous sportifs ?
Quels sports pratiquez-vous ?
Avez-vous des conseils ?

Julie – Mademoiselle est jolie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

CommentLuv badge

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.